Chirurgie esthétique du regard

Le Botox®

  • QUELLES RIDES TRAITE -T- ON AVEC LE BOTOX ? >

    • Les rides d’expression, ou les rides dues à des muscles.

    • En effet, l’action des muscles peut causer ou exacerber des plis cutanés ou des rides pré-éxistantes au niveau de la face.

        - Les rides verticales entre les sourcils (rides du lion)
        - Les rides horizontales du front
        - Les rides de la patte d’oie
      en sont un bon exemple.

    • Le traitement de ces rides jusqu’à aujourd’hui était difficile et nécessitait des techniques chirurgicales trop agressives.

    • En utilisant de très faibles doses de BOTOX, injectées directement dans les muscles spécifiques, on affaiblit leur action en les détendant, et la ride secondaire à l’hyperaction de ces muscles disparaît.

  • OU INJECTE-T-ON LE BOTOX ? >

    • La ride du Lion :

      la ride intersourciliaire est causée par l’action d’un muscle appelé corrugator.

    • Les rides de la patte d’oie, ou rides "du sourire" :

      sont secondaires à l’hyperaction du muscle orbiculaire.

    • Les rides horizontales du front :

      Elles sont en rapport avec l’hyperaction du muscle frontal.

    • En injectant le Botox directement dans ces muscles, on les affaiblit, et la ride correspondante diminue.

    • Ces injections sont réalisées à l’aide d’aiguilles extrêmement fines qui rendent le traitement pratiquement indolore.

    • S’agissant d’injections et non de chirurgie, les patients peuvent s’exposer au soleil sans risque dès le jour même.

  • COMBIEN DE TEMPS DURENT LES RESULTATS ? >

    • Le traitement actuel prend seulement quelques minutes • Les effets commencent à apparaître sous trois jours et sont maximum au quinzième jour après l’injection.

    • Progressivement, après 4 à 6 mois, les effets de l’injection diminuent, et l’action musculaire réapparaît. Il faut alors faire une retouche.

    • Au bout de quelques injections, les retouches nécessaires deviennent plus espacées.

  • QUI PEUT INJECTER LA TOXINE BOTULIQUE ? >

    • Cette injection doit être effectuée par un médecin expérimenté.

    • Actuellement, le Botox est utilisé, entre autres, en pathologie pour des anomalies neuromusculaires des paupières appelées blepharospasmes.

    • Les ophtalmologistes formés à cette pathologie et spécialisés en chirurgie des paupières utilisent donc ce produit depuis de nombreuses années et en possèdent une expérience importante également en esthétique.

  • COMMENT LE BOTOX A-T-IL ETE TESTE ? >

    • Le Botox est utilisé depuis 1980 pour le traitement du strabisme, et du blepharospasme en ophtalmologie, pathologies pour lesquelles il a été inventé.

    • Le Botox dans le traitement des rides a été utilisé pour la première fois en 1989 au Canada.

    • Il ne s’agit en aucun cas d’un poison, mais d’un réel médicament, testé et utilisé depuis de nombreuses années.

  • EXISTE-IL DES EFFETS SECONDAIRES ? >

    • Il n’a jamais été décrit d’effet secondaire permanent en rapport avec l’injection de Botox, puisque son action est par définition transitoire.

    • Il peut y avoir quelques effets secondaires en rapport avec l’injection tels que des petits hématomes.

    • Ces signes disparaissent très rapidement, et dans la majorité des cas, aucune trace n’est visible au bout de quelques heures.

    • Il n’a jamais été décrit de problème oculaire après injection de toxine Botulique.

  • 1

DANS TOUS LES CAS

• Le but du Botox est d’améliorer l‘aspect du regard, en proposant un effet "coup d’éclat" , et de "bonne mine" .

• Il est impératif que ce produit soit injecté par un spécialiste, connaissant parfaitement l’anatomie chirurgicale des muscles de la face, qui vous donnera un résultat naturel, en évitant les effets "masques", figés, trop souvent constatés, et qui ne sont absolument pas une généralité avec ce produit.

• En effet, comme pour toute technique, il existe de bonnes indications au Botox, et d’autres où la chirurgie sera plus efficace. Votre praticien vous renseignera au mieux sur ces indications.